21/06/2005

Les Wallonnes et les Wallons aussi ont le droit de s’exprimer !

Les Wallonnes et les Wallons aussi ont le droit de s’exprimer !

 

Confirmant les sondages qui depuis des semaines annonçaient la victoire du NON au projet de traité constitutionnel européen, les Françaises et les Français se sont largement mobilisés pour participer à ce référendum. 70 % d’entre eux se sont prononcés, ce qui dépasse et de loin, les taux de participation aux derniers scrutins électoraux.

 

Après des semaines de débats riches, intenses, passionnés au cours desquels les citoyens se sont ré-emparé de la politique, 55 % ont choisi de rejeter ce projet ultra-libéral. Car c’est bien de cela qu’il s’agit. Les Françaises et les Français ont parfaitement fait le lien entre ce projet et leurs conditions de vie et de travail actuels ; ils ont parfaitement compris que ce qu’on leur proposait c’était de figer une bonne fois pour toutes les règles du libéralisme.

 

Indépendamment du résultat qui, certes, nous réjouit, il faut saluer le vaste chantier démocratique que fut le débat autour du traité. La parole a été effectivement donnée au peuple.

 

C’est un exemple remarquable de démocratie directe et participative. Rien à voir avec les effets d’annonce de certaines de nos édiles, Elio Di Rupo bien sûr, mais aussi Joëlle Milquet  qui se sont opposés à l’organisation d’une consultation populaire et ont préféré un vote à la sauvette, sans débat, au Sénat et à la Chambre.

 

Il n’est pourtant pas trop tard pour demander l’avis des Wallonnes et des Wallons. Le parlement wallon doit encore se prononcer. Rien ne l’oblige à le faire dans la précipitation. Il peut organiser une consultation régionale. Les communistes du Hainaut se joignent dont à celles et ceux qui demandent au Président du parlement wallon, Monsieur José Happart*, pour qu’il organise cette consultation.

Le 30 mai 2005.

Les Fédérations hennuyères du Parti Communiste

 

*José HAPPART

En Féronstrée, 23 -  4000 LIEGE

FAX/ 081/231220 - mail@parlement-wallon.be

11:46 Écrit par PC Charleroi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.