21/06/2005

Une nouvelle donne pour Courcelles ?

Une nouvelle donne pour Courcelles ?

 

L’UCPW a pris connaissance des résultats du poll socialiste courcellois et mesure à sa juste valeur l'importance du vote des militants et membres appelés à désigner la tête de liste qui conduira le Parti socialiste local, lors des élections communales de 2006.

 

Il y a un mois encore, les choses semblaient faites, puisqu’ une seule candidature avait été déposée, celle de Christian Hansenne, actuel échevin des travaux. C’était sans compter sans l’arrivée du jeune outsider, Axel Sœur, à qui l’on prédisait au mieux 25 % des voix des militants courcellois.

 

Et ce sont ceux-ci qui ont fait la différence, en désignant avec un score sans appel, le jeune président socialiste de la section de Gouy.

 

Sans remettre en cause la popularité ni la compétence de l’actuel échevin des travaux, c'est au travers de sa personne , qu'ils ont voulu sanctionner le Collège échevinal pour sa gestion sclérosée, axée  sur le court terme, sans plan de travail,  réglant les problèmes dans l’urgence, sans volonté d’ouverture, ni de partage de pouvoir,  tout en limitant l’information et laissant transparaître une crainte de mise en œuvre de la démocratie participative.

 

Ce sont sans doute toutes ces raisons qui ont amené les militants à privilégier le nouveau meneur, dont l'âge leur permet d'augurer d'une volonté de changement. 

 

L’UCPW prend bonne note de cette désignation, car cela rejoint les souhaits très souvent exprimés par ses élus: la fin du clientélisme, la volonté de transparence, la nécessité de l’information et le besoin de rendre la démocratie vivante.

 

L’UCPW pense que c’est avec des personnes, intimement convaincues du bien-fondé des valeurs de gauche comme Axel Sœur – qui n'est d'ailleurs pas seul au sein du PS local - que pourra s’élaborer une politique conforme aux attentes des Courcelloises et Courcellois.

 

L’UCPW espère que de nouveaux réflexes interviendront, et que le nouvel élu sera l’initiateur local d’un rassemblement des forces de progrès, seul capable de redonner confiance et espoir, contrer la continuelle ascension des forces de droite, dénoncer la démagogie de certains et empêcher l'émergence de partis populistes ou d'extrême droite. 

Le Comité de l'Union Communale Progressiste et Wallonne.

11:47 Écrit par PC Charleroi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.