25/07/2005

Journée des Oubliés des Vacances à Paris.

Le 24 août, le SPWB organisera sa 4ème Journée des Oubliés des Vacances à Paris.


 

Un enfant sur trois ne part pas en vacances !

Cette journée est conçue comme un moment inoubliable offert à tous les enfants dont les familles sont en difficulté.         

Cette année, nous répondons à l’appel du " Secours Populaire Français " qui veut en faire une journée mondiale de solidarité, baptisée " Soleils du Monde 2005 ", à l'occasion de son 60e anniversaire, en rassemblant plus de 60.000 enfants venus du monde entier, victimes de guerres, de conflits armés, de la faim, des calamités naturelles ou de terribles fléaux, tels que ceux du sida ou du paludisme.

            Au programme pour les enfants belges :

-         visite du Musée de l’Air du Bourget

-         Spectacle au Stade de France présentant des chorégraphies diverses , (musique, chants, danses…)

 

            Outre le transport, le SPWB offre les repas et les visites …. le tout pour une participation minimale des enfants de 5 €.

Le coût réel de la journée par enfant se monte à 40 €.

Les pouvoirs publics nous aident, mais cependant insuffisamment pour boucler notre budget que nous évaluons à 23.400 €.

 

ALORS, AIDEZ – NOUS !

- en versant votre contribution sur le compte 879-3660750-38 (FCD-PJT-   Secours populaire)   avec la mention JOV 2005

-         en diffusant largement cette initiative !

 

Leur visage radieux, ce jour-là vous dira " MERCI "

 

Grand merci pour votre collaboration .

Robert Tangre – Président du SPWB

 



12:28 Écrit par PC Charleroi | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Anomalies Je profite de l'occassion pour vous dire ce que je pense Pourquoi avez vous chasser la société PAGE de Courcelles a cause du charroi et du bruit mais alors le marchand de glaces qui passe aprés 22 heures lui il peut merci pour nos vieux Pourquoi on vote des choses impossibles le stationement des autos sur les trotoirs la police ne fait pas sa besogne ou a t'elle dejas trop de boulot ou le conseil communal se joue d'eux j'appelle cela de l'hypocritie Sans rencune copain comme toujours

Écrit par : De Saint Moulin | 18/08/2005

Les commentaires sont fermés.