25/07/2005

LES INDISCRETIONS PAR DEMETRIO SCAGLIOLA

Nouvelle Gazette 28/06/05

Etienne Knoops au Pays des Soviets …

 

Charleroi serait-elle la dernière ville d'Europe occidentale à être nostalgique du communisme pur et dur stalinien?

Ceux qui ont vécu le dernier conseil communal carolo, jeudi, sont en droit de se poser la question. Car si  l'on peut parfois reprocher aux débats de manquer de hauteur, on a eu droit, cette fois , à un affrontement idéologique digne de la guerre froide. Comme souvent, c'est le plus ancien, (mais pas le plus sage) des conseillers carolos, le libéral pur jus Etienne Knoops (MR) qui a allumé la mèche.

 

Revenant sur la séance précédente, Knoops a à nouveau reproché au conseiller Jacques Coupez (Ecolo) d'utiliser des méthodes communistes, dignes des terribles pratiques staliniennes. L'Ecolo étant notoirement …  un militant  communiste (c'est connu, les Ecolos sont les rois du recyclage … politique) il a fait remarquer à Etienne Knoops que le fait d'être taxé de communiste ne le dérangeait pas le moins du monde. "Au contraire, je suis communiste et fier de l'être" a ajouté Jacques Coupez, ce qui a eu le don  d'énerver le libéralissisme Etienne Knoops "Ah ! ça ne vous dérange pas d'être communiste après tout ce qui s'est passé à l'Est, bravo" s'est exclamé Knoops, ébahi par l'aveu de Jacques Coupez. L'affaire en serait restée là si, sur les bancs du Collège échevinal, certains ne s'étaient pas laissé aller à avouer leur penchant pour feu le régime soviétique. Jean-Pol Demacq étant visiblement le plus enthousiaste (mais pas le seul) à communiquer sa nostalgie pour l'URSS de Kroutchev, Brejnev et Andropov. Faudrait pas s'étonner si "Demackovski" propose un jour de transformer l'avenue Paul Pastur en Boulevard Joseph Staline.

13:11 Écrit par PC Charleroi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.