27/10/2005

Accident mortel à Ferblatil . (Liège)

Accident mortel à Ferblatil . (Liège)

 

Arcelor Liège vient de connaître son 10ème accident mortel en 34 mois. En effet, le 16 août dernier, Philippe Lambert, brigadier à Tilleur est mort  sous une bobine d’acier de 9 tonnes. Ce nouvel accident tragique aurait pu être évité. L’accident est arrivé alors que le travailleur remplaçait un collègue durant l’heure du repas. Aux commandes d’un clarck, il a heurté avec son mât une bobine transportée par un pont roulant. Sous la violence du choc, la bobine est tombée, écrasant la cabine du clarck.

Ce n’est pas la première fois qu’à Ferblatil ce type d’accident arrive entre le clarck et le pont roulant. De plus, les contrastes de luminosité entre l’extérieur et l’intérieur du hall (pour le chargement des bobines sur les camions) aveuglent les conducteurs de clarck.

Les chauffeurs de camions et les pontiers avaient déjà signalé le manque de visibilité. Pourquoi la direction n’a-t-elle pas fait installer un éclairage fort ?

De plus, dans l’usine, tout le monde se plaint du manque d’effectif. Avec le plan H2000, les magasiniers sont passés de 102 à 62.

Conséquences : après un long week-end comme celui de ce 13 août, les bobines sortant de la chaîne de production encombrent les parcs de stockage, à l’encontre de toutes les règles de sécurité. Le fils de Philippe Lambert, Christophe, déclare d’ailleurs dans le journal « Le Jour » : « Il y a de moins en moins de personnel pour un rendement égal. Mardi … nous avions produit beaucoup de bobines pendant la nuit, et ils ont même dû rappeler des hommes en renfort parce qu’au magasin, ils ne suivaient plus.

Au nom de la compétitivité et de la rentabilité, les patrons d’Arcelor nous font courir de plus en plus de risques, en augmentant sans cesse les cadences de travail et en réduisant les effectifs.

12:58 Écrit par PC Charleroi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.