07/06/2007

Nathalie Devlieger, Martine Fauconnier et Anne Devleeschouwer se présentent - Le soutien de Refondation communiste - Le PC dans la presse - Appel du PCF aux trvailleurs frontaliers - Pour des transports publics de qualité non polluants, gratuits, à prix..

electionsAppel à la récolte de fonds pour la campagne électorale de la Fédération de Charleroi du Parti Communiste:

 

Les moyens financiers du Parti communiste sont peu importants. Faire un minimum de campagne électorale est coûteux. Nous comptons sur l'aide de nos membres, amis et sympathisants pour alimenter notre fonds électoral. Le moindre petit versement sur le compte 001- 2039387-38 de notre fédération sera le bienvenu.

 

A nos futurs généreux donateurs, merci.


Nathale Devlieger se présente

Nathalie DevliegerIssue d’une famille nombreuse fort dispersée en Belgique, je suis maman de deux enfants âgés de 10 et 3 ans. Je vis maritalement avec un compagnon qui m’aide beaucoup dans mes tâches domestiques. Je travaille comme agent d’accueil au TEC de Charleroi. Ce boulot consiste à informer les voyageurs à propos des lignes, des horaires et offrir toute aide aux personnes âgées à gravir les marches du bus et les mamans à hisser une poussette sur la plate-forme.

Mon emploi est malheureusement d’une durée maximale de deux années (plan activa). Cette période terminée, je me verrai obligée de me recycler. Ces emplois sont tout simplement des primes offertes aux employeurs pour bénéficier d’une main-d’oeuvre à peu de coût.

J’aimerais que les jeunes travailleurs puissent connaître la sécurité de l’emploi afin d’envisager plus tranquillement l’avenir tant professionnel que familial.


Martine Fauconnier se présente

Je suis née en 1949 à Charleroi. Mariée, je suis mère de deux enfants. Mon papa a été prisonnier de guerre, ouvrier en fabrication de volets roulants et ma mère, ménagère au foyer.

Mon grand-père était vitrier, partisan armé 40-45 et conseiller communal communiste à Marcinelle.

J’ai fait des études secondaires en comptabilité, une formation en artisanat et animation socioculturelle.

 
Mes principales revendications sont de deux ordres:

- obtenir un CDI et un statut pour les accueillantes d’enfants (surveillance des garderies) et leur octroyer plus de moyens pédagogiques tels que jeux de société, livres, informatique,…

- la réquisition des bâtiments abandonnés et aménagement de ceux-ci par des étudiants, des chômeurs en formation, des bénévoles. Ces maisons pourraient servir de centres de rencontres multiculturelles (cuisine, mode de vie,…) ou tout simplement de logements pour SDF.


Anne Devleeschouwer se présente

DevleeschouwerC'est pour moi un très grand plaisir de te présenter, chère Anne, aux électeurs de Charleroi et plus particulièrement aux Courcellois puisque tu es originaire d'une famille très connue dans notre commune d'autant plus que mes concitoyens seront très étonnés de te savoir membre du Parti communiste.

Fête bien tes 33 printemps, bon anniversaire et grosses bises

Robert TANGRE

 

Oui, oui, c'est bien mon anniversaire ce 10 juin ! Plus sérieusement  et en espérant ne pas vous opportuner - vous ne lisez que si vous le désirez, je tenais à vous faire part de ma candidature sur la liste PC et du bien fondé de sa présence dans le paysage politique actuel.

C'est la rencontre de personnes engagées, mon travail de terrain en alphabétisation et mon expérience en consultation logopédique, qui ont déterminé ce choix.

Le communisme, au XXIème siècle, c'est oeuvrer pour un monde solidaire.

C'est proposer un progrès économique au service de l'humain, alliant la prospérité partagée et la citoyenneté.

Voter communiste, c'est s'engager pour un changement en profondeur de la société marchande. C'est dire non, vraiment, au capitalisme qui ne fera toujours que le bonheur de quelques-uns.

Les quatre partis traditionnels qui monopolisent les médias et confisquent le débat sont, au mieux, des partis réformistes impuissants à contrer les ravages d'un marché sauvage qui mène la planète au bord du gouffre.

Voter communiste est donc une réelle alternative et constitue, quoi qu'on en dise, un vote UTILE.

Utile, parce que réellement porteur d'un avenir différent.

Utile, parce qu'à force de se dire que ''c'est un vote perdu '' - entend-on souvent, nous n'y arriverons jamais !

Mais, bien sûr, il faut être lucide : ce changement demande du temps, beaucoup de temps. C'est pourquoi il est urgent de le construire dès aujourd'hui.

Sans l'émergence d'une véritable force d'opposition, la mondialisation néo-libérale ne fera que s'intensifier, multipliant les inégalités et les misères.

Dans le Hainaut, vous pouvez amorcer ce changement en soutenant Jean-Pierre MICHIELS, tête de liste pour le PC à la Chambre. Conseiller communal à La Louvière depuis octobre dernier, il mène - avec nous, son équipe - un travail d'opposition constructif, défendant, entre autres et avec énergie, les services publics, l'accès au logement pour tous et une plus juste répartition des richesses.

Dans une vie politique qui repose de plus en plus sur l'habitude, le conformisme et le désir du pouvoir pour lui-même ... ,

le communisme est une idée neuve !

Ce n'est qu'en étant nombreux que nous parviendrons à lutter contre la fuite en avant du capitalisme.

 

Quelle que soit notre circonscription électorale, commençons dès ce 10 juin en votant solidaire, en votant PC ! 

 

 Merci pour votre attention !


Refondation communiste nous apporte son soutien

Le Cercle de Bruxelles du Parti de la Gauche Européenne, a préparé et diffusé un communiqué de soutien aux candidats du Parti Communiste - membre aussi du Parti de la Gauche Européenne - pour les élections législatives du 10 juin 2007. Le communiqué est disponible sur la page http://users.coditel.net/eberlinguerprc/testi/comm_cbpge_elections.pdf, y compris les listes complètes (au Sénat et les cinq à la Chambre); les listes sont aussi à la une du Cercle de Rifondazione http://users.coditel.net/eberlinguerprc. Salutations fraternelles!

Mario

 

Et si dans une dernière foulée, les autres membres du PGE faisaient de même?


Le PC dans la presse

 

Ici: Bel hommage, du quotidien Le Soir, à notre Camarade Robert Guillaume ( 9ème à la Chambre - Hainaut):
http://www.lesoir.be/regions/hainaut/candidat-pour-de-vrai-robert-2007-06-05-532482.shtml

 

Le PC à la téloche: 3ème reportage au JT d'Antenne Centre: http://www.antenne-centre.be/fullscreen.php5?file=2007-06-04-lundi.flv

 

Dans Vers L'Avenir: http://www.actu24.be/article/regions/sambremeuse/infos/les_candidats_carolos_du_pc_liste_n°12/12481.aspx

 

Le PC sur Vivacité, JT de mercredi (JP Michiels & R. Tangre):

http://www.vivacite.be/audio/archives/index.htm
sur infos régionales ... placez Charleroi ... mercredi ...JT de 7h30 ... 3 ou 4éme reportage !

http://www.vivacite.be/podcasting/index.htm
Plus facile peut-être, cherchez: Charleroi, le journal de 7H30 6/6/2007


Appel du PCF aux travailleurs frontaliers

 

Vous avez pu compter sur ANNICK MATTIGHELLO quand vous avez eu besoin d'elle. Aujourd'hui c'est elle qui a besoin de vous.

 

ELLE EST VOTRE ALLIEE FIDELE ET EFFICACE, VOUS POUVEZ EN FAIRE VOTRE DEPUTE.

 

Le dimanche 1O Juin, votez et faites voter ANNICK MATTIGHELLO dans la 23 ème circonscription du Nord.

 

(Boussois, Cerfontaine, Colleret, Damousies, Ferrière la Grande, Ferrière la Petite, Louvroil, Obrechies, Quiévelon, Recquignies, Rousies, Wattignies la Victoire, Assevent,Bersillies, Bettignies, Elesmes, Gognies Chaussée,Jeumont, Mairieux, Marpent, Maubeuge, Vieux Reng, Villers Sire Nicole, Amfroipret, Audignies, Bavay, Bettrechies, Bellignies, Bermeries, Feignies, La Flamengrie, Gussignies, Hon Hergies, Houdain les Bavay, La Longueville, mecquignies, Obies, Saint Waast la Vallée,Taisnière sur Hon)

 

Cher Camarade Daniel Barbarossa,
Nombreux sont les travailleurs belges qui travaillent dans toutes les régions frontalières du Hainaut, du Namurois ou du Luxembourg. A votre tour, pouvez-vous les appeler à voter pour les listes du Parti communiste Wallonie-Bruxelles, listes conduites

par Jean-pierre Michiels pour le Hainaut

par Nicole Cahen pour le Luxembourg

Pas de liste à Namur

par Robert Tangre pour le Sénat (une circonscription: Wallonie et Bruxelles).

Merci de prendre attention à ma demande.

Avec mes fraternelles salutations

Robert Tangre 


Pour des transports publics de qualité, non polluants, gratuits ou à prix démocratiques pour tous

 

Arguments sociaux :

 

Développer les transports collectifs, c’est améliorer la condition des plus démunis : ceux qui n’ont pas les moyens financiers de posséder un moyen de transport individuel. Les jeunes (les étudiants notamment) et les personnes âgées sont les premiers touchés par le coût prohibitif des transports publics, tout comme les familles. Dans une société qui prône la solidarité entre générations, cela s’explique mal !

Les transports collectifs offrent une plus grande convivialité ; ils permettent des contacts entre les citoyens, les générations, les classes sociales.

Une limitation du trafic automobile consécutive à la gratuité des transports publics aurait un impact positif sur la santé publique. Le trafic auto affecte en effet la santé des citoyens par la pollution de l’air, par le stress qu’il génère (embouteillages, agressivité des conducteurs, …) et par les accidents de la circulation.

 

Arguments environnementaux :

 

Développer les transports publics c’est réduire les nuisances dues au trafic automobile : pollution de l’air, bruit, accidents de la circulation, bétonnage.

Si la gratuité était instaurée, l’augmentation du nombre de passagers serait d’environ 30 %, ce qui représenterait un nombre important d’autos en moins en ville.

Le trafic auto rend la ville inhospitalière par l’aménagement de l’espace public qui en découle. Le bruit, les espaces confisqués aux piétons et le danger permanent induit par le trafic auto font de la ville un lieu désagréable.

La qualité de vie serait améliorée avec le développement des transports publics rendus gratuits.

Une baisse du trafic auto au profit des transports publics entraînerait une baisse de la consommation de carburant (pétrole). Vu les divers problèmes que le pétrole -énergie fossile- génère, une telle baisse ne serait que salutaire.

 

Arguments économiques :

 

Développer les transports publics c’est réduire les coûts externes et indirects liés au trafic automobile : usure accélérée des infrastructures routières, coûts pour la santé, coûts liés à la sécurité routière et aux accidents. De plus, les investissements voués à l’automobile pourraient êtres réduits suite au développement des transports publics (routes, parkings, …).

Développer les transports publics c’est créer des emplois dans ce secteur d’activité. L’augmentation du nombre d’usagers, estimée à environ 30%, nécessiterait une adaptation de l’offre, et par conséquent la création d’emplois.

La gratuité des transports publics augmenterait l’attractivité de la région : elle favoriserait le tourisme, les manifestations et évènements d’ampleur organisés, et l’implantation d’entreprises et d’organisations internationales.

 

Revendications :

 

·        Refus de toute libéralisation et privatisation des moyens de transports

·        Nationalisation ou mise sous statut public des transports privatisés ou en voie de privatisation (aviation, chemin de fer, tram, bus)

·        Développement de transports publics variés, rapides, de qualité et non polluants 

·        Les services publics de base doivent êtres gratuits. Les transports publics font partie de ces services publics de base. Ils doivent êtres financés par une redistribution des richesses réalisée essentiellement par la fiscalité

·        Gratuité des transports en bus, en tram et en métro en ville et vers le centre ville avec création de parkings périphériques à la cité facilement accessibles et à proximité des points d’arrêts ferroviaires

·        Promotion du transport urbain par tramways et bus et développement du métro là où c’est possible.

·        Développement de sites propres afin de fluidifier la circulation des transports en commun  dans les villes ainsi que vers les gares routières et ferroviaires.

·        Le transport suburbain doit être desservi par des lignes d’autocars confortables ou par des tramways vicinaux au départ des principales gares ferroviaires. Augmentation de la fréquence et diversification de l’offre des bus dans les campagnes. Favorisation des liaisons transversales (c.-à-d. entre communes en périphérie des grandes villes)

·        Remise en service de certaines lignes ferroviaires secondaires supprimées et utiles à la population et remise en fonction de nombreuses petites gares

·        Promotion du ferroutage par la mise en service de wagons conçus pour le transport des camions et par l’installation de gares spécialisées dans le transbordement rapide des marchandises entre trains et camions

·        Instauration rapide d’un réseau de type RER dans plusieurs grandes villes (Liège, Bruxelles,…) via les infrastructures ferrées existantes

·        Prévoir dans les wagons des emplacements spécifiques et gratuits pour les vélos.

·        Développer aux abords des gares des parkings vélos abrités et gratuits

·        Prévoir à l’avant des bus des « accordéons à vélos » comme cela se fait dans d’autres pays afin de privilégier la complémentarité « vélo-bus »

22:17 Écrit par PC Charleroi dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.