22/10/2010

Prix Sakharov : une mascarade !

imagesCAD708B2.jpgLa conférence des Présidents a choisi d'attribuer  parmi le prix Sakharov au dissident cubain, M. Guillermo Farinas.

Les parlementaires avaient proposé une liste de trois candidats soumis à la décision de la conférence des présidents.

Il n'est pas question de contester la validité des choix des parlementaires, mais la méthode de la conférence des Présidents et le résultat.


Le Prix Sakharov a vocation à mettre en lumière le combat d'hommes et de femmes qui, souvent au péril de leur vie, se battent pour la démocratie et les droits de l'Homme.

La démocratie et les droits de l'Homme doivent être respectés partout dans le monde.

Or c'est la 3° fois depuis 22 ans que le Parlement européen décerne ce Prix à des dissidents cubains.

C'est un vote purement politique et non mathématique comme cela a été déclaré, qui a été fait par la majorité du Parlement européen et ce, alors qu'un choix consensuel aurait pu être dégagé.

L'ONG israélienne "Breaking the Silence" tout comme l'Ethiopienne Mme Birtukan MIDEKSA méritait largement autant d'être récompensé par ce prix.

Il est inadmissible que le choix soit fait à huis-clos par la conférence des présidents.

C'est par un vote public en séance plénière que ce prix devrait être décerné afin de lui donner toute la solennité qu'il mérite.

C'est ce que j'ai demandé aujourd'hui en séance plénière après l'annonce du résultat qui déçoit profondément la militante des droits de l'Homme que je suis.

Marie-Christine Vergiat, coordinatrice de la Délégation française du  Front de gauche

Une
rapide information donnée par la délégation du Front de Gauche- Parti de Gauche sur le sujet signale que Jean-Luc Mélenchon n'assistera pas à la mascarade de la remise du prix Sakharov

 

 

Les commentaires sont fermés.