15/11/2010

De nouveaux patrons voyous

brinks_new_name.jpgLes travailleurs de Brink’s poursuivent un combat exemplaire pour la défense de leur emploi mais aussi et surtout pour le respect du droit au travail et de la législation protégeant les travailleurs en vigueur dans notre pays.

Ils ont en face d’eux des patrons voyous, sans foi ni loi, qui affichent un mépris total pour leur travail, un mépris total pour les travailleurs, pour leur sécurité et pour leur vie. Le caractère frauduleux de la faillite qu’ils ont déclarée est d’ailleurs examiné actuellement par le Tribunal du Commerce de Bruxelles.


Le motif premier de la grève est extrêmement important. Le passage, dans les conditions imposées par la direction, du statut d’employé au statut d’ouvrier aura non seulement des conséquences salariales néfastes pour les travailleurs mais constituera aussi un recul inacceptable pour ceux-ci en cas de licenciement. Le diktat des patrons de Brink’ s’oppose frontalement à l’une des principales revendications syndicales qui est précisément de changer le statut ouvrier en statut employé.

C’est dire que l’action des travailleurs de Brink’s concerne bien plus que les seuls employés de cette firme. Elle concerne des milliers de travailleurs qui risquent (comme à Carrefour par exemple) de subir les conséquences d’une jurisprudence antisociale, si la mesure passe.

Les communistes expriment leur totale solidarité avec les grévistes de Brink’s et appellent à un renforcement de la solidarité interprofessionnelle sur le plan syndical mais également politique.

La fédération du Centre du Parti Communiste

14:46 Écrit par PC Charleroi dans Actualité, économie, social, société | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.