21/02/2011

Au revoir René, militant syndical combatif, communiste convaincu.

setca,colruytRené Hendrick s’est éteint mercredi dernier. Retracer sa vie militante, c’est se remémorer un axe important de son combat social car René fut le fondateur de la délégation Setca chez Colruyt, vers 1975 probablement, élu sur une liste nationale. Il avait dans sa zone, tous les magasins de la partie francophone du pays. Cette situation, lui a apporté beaucoup de difficultés dans son  fonctionnement car aucune régionale du Setca ne le protégeait réellement, ni n'était en mesure de l'aider efficacement, ni de l'indemniser pour ses déplacements et ses frais. C’est à ses propres dépens et sans compter ni son temps ni ses moyens, qu’il a accompli sa mission.

 


Les conditions de fonctionnement étaient très difficiles, les crédits d'heures étaient insignifiants. La firme Colruyt, pionnière du discount, était aussi pionnière des nouvelles conditions de travail de ce nouveau genre de magasin de grande distribution. Le travail « discount », nouveau à l'époque et si répandu de nos jours.

La faiblesse des moyens de contre attaque de la délégation, l’a poussé en 1984 à initier le projet d'un livre, couvert par la signature d'universitaires, dénonçant la gestion inhumaine du personnel et à prôner un boycott de Colruyt.

Le retentissement fut énorme, la firme a répondu par 800 licenciements mais en définitive, ce fut une victoire car la reprise ne se fit qu'après un ensemble de conquêtes sociales  qui mirent Colruyt sur le chemin qui allait en faire une entreprise de référence.

Ses dernières années dans la délégation, René les a consacrées a établir de meilleures conditions de relations avec l'organisation syndicale et à obtenir plus de facilités et plus de délégués, pour que ses successeurs puissent agir plus à l'aise et avec plus d'efficacité.

Tout ce travail de plus de 20 ans use son homme, et René a fini par prendre de la distance, tout en restant pour ceux qui l’ont suivi, un précieux conseil, et une sérieuse référence comme exemple sans faille de délégué d'une désormais grande entreprise.

Ses connaissances, sa culture, et surtout son sens quasi instinctif de la bonne attitude, du bon choix, du réflexe percutant, ont profondément marqué tous les membres de la délégation. La force de ses convictions et sa droiture inflexible a forcé jusqu'au respect de la direction.

Certains savent que cette force lui venait de son identité profonde, un homme juste, intègre et avant tout un communiste.

Georges GILLES

Georges fut le disciple de René qu’il remplaça par la suite comme délégué principal Setca de l’entreprise. René fut pour lui un mentor et une amitié sincère les lia toujours.

René fut aussi un mlilitant communiste actif de base, oeuvrant au sein de la section de Marcinelle, présent aux assemblées et répondant toujours aux appels de diffusion de tracts ou de vente du Drapeau Rouge.

Depuis quelque temps, il se faisait plus rare, sa santé déclinant.

Il me reste un souvenir qui restera à jamais gravé dans ma mémoire : «  Lors de l’enterrement du Camarade Richard Henne, il me remit une enveloppe avec le montant de sa cotisation 2009 et me signala qu’il payait aussi 2010 au cas où…

Merci René 

La fédération de Charleroi du Parti communiste.

10:11 Écrit par PC Charleroi dans Actualité, histoire, social | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : setca, colruyt |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.