25/03/2011

Halte à l’agression néo-colonialiste militaire en Libye


sarkozy_kadhafi432-1.jpgLe Parti Communiste condamne vigoureusement l’intervention en Libye et exige sa cessation immédiate. Il refuse l’engrenage belliqueux qui se prépare, avec l’aval, en Belgique, du PS et d’Ecolo.


Le prétexte humanitaire invoqué par les va-t-en guerre ne peut pourtant masquer une partialité flagrante et une géométrie variable, certaines dictatures restant apparemment plus fréquentables que d'autres. Au nom de l'humanitaire, l'ONU va-t-elle autoriser des frappes au Yémen, au Bahreïn, en Arabie Saoudite,... autant de pays où les dictatures écrasent leur peuple, lapident, torturent dans l'indifférence totale des capitales occidentales? L'ONU va-t-elle risquer un embrasement de tout le pourtour sud de la Méditerranée où une grande aspiration à la démocratie s'exprime au sein des peuples? Où est l’impartialité humanitaire, lorsque l'ONU laisse écraser le peuple de Gaza sous les bombes israéliennes et n’a pas la même intransigeance pour le respect de ses résolutions par Israël qu'elle n'a pour tout autre pays ?

Les communistes affirment leur totale solidarité avec les peuples arabes et plus particulièrement avec le peuple Libyen en lutte contre Kadhafi ; ce dictateur avéré, puissamment armé, jusqu'il y a peu avec la complicité des occidentaux. Il y a quelques mois à peine, Sarko –qui redore son blason diplomatique à coups de bombes- lui déployait le tapis rouge à Paris pour pouvoir lui vendre ses armes… et la Région Wallonne, hélas, n'était pas en reste.

En réalité, le souci humanitaire est invoqué par l’ONU pour masquer les intérêts géopolitiques à fort relent pétrolier des puissances occidentales.

Il appartient au peuple Libyen de décider de son sort comme de la gestion de ses richesses pétrolières.

Pour les communistes,  seule une initiative politique associant l'ensemble des pays arabes peut trouver une solution pour mettre fin au bain de sang qui se profile en Libye, mais aussi dans d'autres pays évoqués plus haut.


Les communistes appellent à l'arrêt immédiat des frappes aériennes et rappellent que les récentes interventions armées occidentales ont pourtant toutes conduit à l'enlisement politique et militaire dont la communauté internationale peine à sortir, que ce soit en Irak ou en Afghanistan.

Stop aux bombardements !

Retrait immédiat de la coalition militaire Europe-USA !

Le Bureau politique

Commentaires

bonjour
coloniser, créer des foyer de tension et surtout détruire les armes et les infrastructures des pays est necessaire pour sortir le capitalisme de sa crise qui perdure depuis bientôt 3 ans

Écrit par : qio | 16/04/2011

Les commentaires sont fermés.