30/05/2011

La Gauche Européenne condamne l'usage de la force contre le camp de Barcelone par les forces de l'ordre

en mai.jpgDes manifestants pacifiques ont été encerclés sur la Plaza de Cataluña, à Barcelone, par l'intervention des officiers de police très tôt ce matin, sous prétexte de nettoyer la place en raison de la célébration du match de foot de la Champions League et ont détruit le camp où des centaines de personnes restaient en protestation non-violente contre le chômage, les mesures d'austérité et l'appui aux banques.


A 1 heure de l'après-midi, les cars de police sont entrés sur la place et, comme des milliers de personnes étaient rassemblées pour empêcher l'expulsion, les forces de police ont brutalement assailli les gens et, à ce moment, il y a eu environ 70 blessés.

Le Parti de la gauche européenne exprime sa totale indignation envers le comportement extrêmement violent de la police et son absolue opposition à l'expulsion des manifestants pacifiques et à la destruction du camp.

Nous réaffirmons notre soutien et notre solidarité avec tous les campeurs et aux personnes qui manifestent en Espagne et en Europe. Le mouvement de lutte du 15 mai  et ne peut être empêché par la force publique. Le responsable des autorités policières devrait être condamné pour une conduite autant antidémocratique, illégale et violente.

(traduction: Jean - PCWB)

09:55 Écrit par PC Charleroi dans Actualité, politique internationale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.