02/07/2011

IZQUIERDA UNIDA CONTRE LA GOUVERNANCE ÉCONOMIQUE ET LE PACTE POUR L 'EURO

izquierda unida,parlement européen,gauche unitaire européenneLe Parlement européen a récemment approuvé, la chambre divisée, les rapports concernant le paquet législatif sur la Gouvernance économique de l'UE à travers lesquels l'institution introduit des amendements à la proposition de la Commission européenne. Cela a eu lieu avant le sommet du Conseil européen au cours duquel les chefs d'Etat et de gouvernement des 27 ont renforcé les mesures d'austérité à imposer aux citoyens européens. Toutefois, le Parlement a décidé de reporter le vote final -et donc l'approbation finale de la Gouvernance économique- à une séance plénière ultérieure, dans l'attente d'arriver à un accord avec le Conseil.


Willy Meyer, député européen d'Izquierda Unida (Espagne), qui était absent du vote en raison de sa participation à la Flottille de Gaza en solidarité avec le peuple palestinien, partage la position de son groupe parlementaire et des milliers de citoyens de rejet total de la Gouvernance économique et du Pacte pour l'Euro. Il votera donc contre ce paquet quand le vote final aura lieu lors d'une prochaine séance plénière.

D'après Willy Meyer, "la Gouvernance économique est contraire à un véritable gouvernement démocratique de l’économie, indispensable au redressement de la construction européenne pour atteindre la cohésion sociale et territoriale et le bien-être des gens".

"La Gouvernance économique cherche à démanteler ce qui reste d'État social européen et à uniformiser les critères pour attaquer les salaires (flexibilisation de la main-d’œuvre, destruction de la négociation collective), réduire radicalement les effectifs et les salaires de la fonction publique, retarder l’âge de la retraite, privatiser le système de retraites et parachever le processus de démantèlement progressif des services publics", a poursuivi Meyer.

Le Groupe parlementaire de la Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique, a été le seul à rejeter catégoriquement la Gouvernance économique dans son ensemble. Le groupe de gauche considère que les mesures comprises dans le paquet ont -et continueront à avoir- des conséquences dévastatrices pour le modèle social européen.

En plus de se battre pour l'Europe sociale des travailleurs tout au long de la procédure parlementaire, la GUE/NGL a exprimé son opposition au paquet sur la Gouvernance économique au cours d'une action qui eu lieu à l'extérieur de l'hémicycle antérieurement au vote.

Les députés portaient des affiches sur lesquelles l'on pouvait lire: "No to austerity! More solidarity! More democracy! Against the "Economic Governance Package!"

 

Les commentaires sont fermés.