03/02/2012

Quand les déplacements de Nicolas Sarkozy ne font pas recette

Vous n'avez rien vu? C'est normal. Tout a été fait pour qu'on ne voit pas les à-côtés pas très reluisants du déplacement de Nicolas Sarkozy à Metz. Le premier  janvier dernier, le président inaugurait sa longue série de vœux par un hommage aux fonctionnaires. S'il y avait 600 "officiels" dans la salle du conseil général de la Moselle pour écouter le discours du futur candidat, il n'y avait pas grand monde dans les rues pour saluer un cortège présidentiel hué par quelques "casse toi pauvre con".


Un témoin nous raconte. " Peu avant son passage, c'est-à-dire trois-quarts d'heures avant, ne voyant quasiment personne dans les rues, tous les habitants de notre rue et ceux des rues sur le parcours de Sarkozy ont eu le droit à la visite de ce que je pense être son service de communication."

"le président serait honoré de voir les français mobilisé autour de lui..."

"Une dame et deux hommes en costumes sombres m'ont ainsi demandé d'avoir la gentillesse de descendre dans la rue pour le passage de" Monsieur le Président de la République et pourquoi pas peut être votre prochain président", sur un air très jovial, car cela n'arrivait pas souvent de pouvoir assister a un défilé officiel et que ce n'est pas grand-chose de descendre de l'immeuble."

"Ils ont fortement insisté sur le fait que monsieur le président serait honoré de voir les français mobilisé autour de lui..."

Bilan de l'opération: à peine une centaine de personnes pour saluer le passage de notre bon président qui a mobilisé 500 policiers et CRS. "Et le peu de monde qu'il y avait l'a hué, avec des "casse toi pauvre con", relate notre témoin.

A voir: une vidéo d'ambiance sur la passage de Sarkozy à Metz :

 

http://youtu.be/rb9xeU5CAWg

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.