28/10/2012

Percée des communistes tchèques (KSČM) aux élections sénatoriales et régionales

kscm.jpgLes élections régionales et sénatoriales de ce week-end ont été marquées par une spectaculaire avancée des communistes (KSČM) qui ont obtenu 20% des suffrages au niveau national, leur score le plus élevé depuis la chute du communisme, en 1989

 La coalition de centre-droit du Premier ministre Petr Necas, partisan de la rigueur budgétaire, a subi une déroute aux élections régionales et au premier tour des sénatoriales tchèques, marquées par une large victoire de l'opposition sociale-démocrate CSSD et communiste KSČM.


Le CSSD, qui considère le scrutin régional comme une sorte de référendum sur les réformes d'austérité du gouvernement, s'est imposé dans 9 des 13 régions et le KSČM a gagné dans deux régions, selon les résultats communiqués par l'office national des statistiques (CSU), après le décompte de 99,9% des voix. Le parti ODS de Petr Necas a remporté une seule victoire, dans la région de Pilsen (ouest).

538.953 voix, 20,43% et 182 élus

Les grands vainqueurs des élections sont les communistes, même si la sociale démocratie arrive en tête, elle perd plus de 75 mandats régionaux (et 400.000 voix) là ou les communistes en gagent 68 (+100.000 voix). Le Président du comité central du Parti Communiste de Bohème-Moravie (KSČM), Vojtech Filip, se dit satisfait de ces résultats "C'est une large réussite, nous démontrons que le Parti communiste est perçu comme un parti moderne de gauche qui possède une vrai ligne, il est en mesure de faire face à la corruption en République tchèque et à résoudre les problèmes qui accompagnent la République tchèque".


 RÉSULTATS DÉTAILLÉS DES ÉLECTIONS RÉGIONALES TCHÈQUES

Bohême centrale
20 CSSD (-6), 19 KSCM (+9), 16 ODS (-9), 10 TOP09 et maires de Bohême centrale (+6).
71975 voix 20,57% 19 élus

Bohême-du-Sud
18 CSSD (-4), 13 KSCM (+3), 9 Bohême-du-Sud 2012 (+9), 8 ODS (-11), 4 KDU-CSL (-), 3 Top9 et maires de Bohême-du-Sud (+3).
37187 voix 19,37% et 13 élus

Hradec Králové
12 CSSD (-6), 11 KSCM (+4), 7 Coalition KDU-CSL, HDK (social-libéral) et VPM (libéral) (+3), 6 ODS (-7), 5 TOP 09 et maires de Hradec Králové (+5), 4 divers (+4), 0 SNK-ED (-3).

Karlovy Vary
14 KSCM (+6), 13 CSSD (-3), 5 ODS (-4), 5 Mouvement indépendant pour un développement harmonieux des villes et des communes (HNHRM, conservateur) (+2), 4 TOP09 et maires de Karlovy Vary (+4), 4 Alternative (-1), 0 divers (-4).
16580 voix 22,98% et 14 élus

Liberec
13 Maires pour Liberec (+6), 10 KSCM (+2), 10 Changement pour la région de Liberec (coalition du parti Changement et des Verts) (+10), 7 CSSD (-8), 5 ODS (-7), 0 SOS (social-libéral) (-3).
23167 voix 17,89% 10 élus

Moravie du Sud
23 CSSD (-3), 16 KSCM (+6), 14 KDU-CSL (-4), 7 ODS (-4), 5 TOP09 et maires de Moravie du Sud (+5).
64805 voix 18,65% et 16 élus

Moravie-Silésie
24 CSSD (-7), 20 KSCM (+9), 9 ODS (-9), 7 KDU-CSL (+2), 5 Indépendants (+5).

Olomouc
19 CSSD (-8), 16 KSCM (+6), 8 Coalition de la KDU-CSL et des Verts (+3), 8 ODS (-5), 4 TOP09 et maires d’Olomouc (+4).

Pardubice
12 CSSM (-7), 11 KSCM (+5), 10 coalition KDU-CSL, SNK-ED et indépendants (+1), 6 ODS (-5), 3 Top09 et maires de Pardubice (+3), 3 SPOZ (social-démocrate) (+3).
29332 voix 18,86% et 11élus

Pilsen
15 ODS (+1), 15 CSSD (-4), 12 KSCM (+3), 3 TOP09 et maires de Pilsen (+3), 0 KDU-CSL & SNK ED (-3).
34919 voix 20,93% et 12 élus

Ústí nad Labem
20 KSCM (+8), 13 CSSD (-9), 9 Bohêmes du nord (régionalistes) (+1), 7 ODS (-6), 6 PRO! (coalition réunissant la KDU-CSL, les Verts et le HNHRM) (+6).
53819 voix 25,26% 20 élus

Vysočina
17 CSSD (-1), 11 KSCM (+6), 7 KDU-CSL (+2), 5 ODS (-6), 3 divers (+3), 2 TOP09 et maires de Vysočina (-3).
32119 voix 19,57% et 11élus

Zlín
12 CSSD (-6), 10 KDU-CSL (+4), 9 KSCM (+4), 5 TOP09 et maires de Zlín (-), 5 ODS (-6), 4 SPOZ (social-démocrate) (+4).

Les tchèques votaient aussi pour renouveler partiellement le sénat, 27 mandats étaient en jeu. A l'issue du premier tour, alors que les communistes avaient qu'un mandat en jeu, plus de 12 d'entre eux sont qualifiés pour le second tour qui se déroulera le week-end prochain.

Quatre d'entre eux sont à la première place - Vaclav Homolka (Chomutov), ​​Sonia Markova (Nachod), Jitka Sachetová (Litomerice) et George Dolejš . (Prague 8) dans dix districts ils vont affronter les sociaux-démocrates, dans les autres circonscription les Démocrates civiques (ODS). Partout, les communistes ont été surpris de cette percée aux sénatoriales et notamment à Prague.

sources Halo Noviny (trad Nico Maury)

 

17:49 Écrit par PC Charleroi dans Actualité, partis communistes | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : l'etincelle, tchéquie, ksČm |  Facebook |

Commentaires

Voilà une information qui me réjouit le coeur (dont une petite partie est restée à Prague). Ayant suivi le déroulement des élections tchèques depuis la chute du mur, je constate, cette fois, un retournement spectaculaire de situation. Ces résultats, à mon sens, sont un des plus significatifs et ils sont fort encourageants pourun Front européen de gauche. Avanti!

Écrit par : hauwaert arnold | 29/10/2012

Les commentaires sont fermés.