02/12/2012

Autriche : Percée spectaculaire des communistes (KPÖ) aux municipales à Graz

4965820-7413912.jpgA Graz, seconde ville du pays, les communistes sont arrivés en seconde position aux élections municipales du 25 novembre 2012

L'ÖVP (droite) a réussi à gagner ces élections, il arrive en tête avec 33,74% des voix, en net recul par rapport à 2008 (38,37 %, -4,63%). Le SPÖ (social démocrate) se retrouve relégué à la troisième place, il recueille 15,31% des voix, loin derrière le KPO, plus de 5000 voix ont fait défaut aux sociaux démocrates qui obtenaient 19,74% en 2008 (-4,43%). Les GRÜNE, alliés du SPÖ subissent aussi un recul électoral, il rassemblent 12,14 % des voix contre 14,56% en 2008 (-2,42%). Le FPÖ (extrême droite), obtient la quatrième place, il progresse à 13,75 % et bénéficie des voix du BZÖ qui lui est éliminé du paysage politique de Graz. La nouveauté de ces élections est l'entrée du Parti des pirates qui obtient un élu et 2,70 % des voix.


Les communistes, menés par Elke Kahr, réussite la plus belle progression de ces élections. Avec 19,86% des voix, le Parti Communiste d'Autriche (KPÖ) réussit là un score historique, la progression est importante, c'est plus de 9200 voix nouvelles qui sont gagnées en comparaison à 2008 (+8,68%) là ou le KPÖ obtenait 11,18 % des suffrages. La campagne des communistes s'est faite sous le slogan "Nous sommes Graz", le thème principal de la campagne a tourné autour du logement, contre la privatisation des HLM de Graz et pour la construction massive de logements sociaux.

Les communistes réalisent leurs meilleurs scores dans le centre de Graz, ils recueillent 23,96 % (+9,75%), 21,28 % dans la circonscription de St Leonhard (+8,27%), 20,57 % dans la circo de Geidorf (+9,34%), 23,39 % dans la circo de Lend (+10,59%), 26,21 % dans la circo de Gries (+11,69%), 25,68 % dans la circo de Jakomini (+11,16%), 20,07 % dans la circo de Wetzelsdorf (+8,6%).

Lors des élection des conseils de district dans cette même ville, les communistes ont su s'imposer malgré la rivalité forte des GRÜNE. Ils obtiennent 24,11 % dans le district du centre ville de Graz et 2 élus, 20,51 % à St Leonhard et 1 élu, 18,32 % à Geidorf et 1 élu, 21,76 % à Lend et 3 élus, ils sont en tête à Gries avec 26,21 % et 4 élus, 25,22 % à Jokomini et 4 élus, 15,64 % à Liebenau et 1 élu, 14,77 % à St Peter et 1 élu, 14,81% à Waltendorf et 1 élu, 14,60 % à Ries et 1 élu, 13,37% à Mariatrost et 1 élu, 15,41 % à Andritz et 1 élu, 16,49 % à Gösting et 1élu, 19,15% à Eggenberg et 2 élus, 18,80% à Wetzelsdorf et 1 élu, 16,76% à Straßgang et 1 élu, 16,69% à Puntigam et 1 élu.

Mirko Messner, porte parole du KPÖ, a félicité les communistes de Graz pour cette remarquable réussite. "Lorsque nous sommes ancrés dans un endroit, et que nous travaillons constamment, nous sommes considérés comme une alternative au spectre des partis au pouvoir et nous sommes en mesure de gagner des voix pour le faire mentir ce spectre." Dernièrement c'est à Krems an der Donau que les communistes avaient fait sensation, avec leur liste KLS (Kommunisten und Linkssozialisten) ils avaient gagné 2 sièges.

"Le succès électoral du Parti communiste est principalement attribuable à l'engagement politique local des militants locaux , ainsi nous pouvons évaluer le succès avec le gain sensationnel de 9200 nouveaux électeurs à Graz... C'est certainement un encouragement fort pour le KPÖ dans les élections à venir".

D'autres informations sur le site des communistes de Graz http://www.kpoe-graz.at/ 

A
rticle et traduction Nico Maury 
 

18:23 Écrit par PC Charleroi dans partis communistes | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Un grand merci à l'Etincelle de nous fournir pareilles informations que l'on serait bien en peine de trouver ailleurs. Ce succès exceptionnel des commmunistes autrichiens arrive comme une confirmation d'autres résultats électoraux, tels que ceux des camarades tchèques. Tout indique que ce réveil de l'électorat communiste est occupé à se généraliser. Le Front de Gauche devrait y attacher davantage d'attention, me semble-t-il. Une fois de plus, je me permets de souligner que ces pourcentages sont nettement supérieurs à ceux obtenus, en France, par Mélenchon. Et toutr cela constitue plus qu'un "frémissement". Arnold

Écrit par : hauwaert | 03/12/2012

Les commentaires sont fermés.