16/12/2014

Belgique : « Devant l'entêtement gouvernemental, les travailleurs ne fléchissent pas !»

l'etincelle,maité mola,parti de la gauche européenneLe monde du travail belge a dit non à l'austérité ce lundi 15 décembre. Après la manifestation du 6 novembre qui a rassemblé plus de 120.000 personnes à Bruxelles et le succès des trois grèves tournantes par province, la grève générale nationale décrétée par le front commun syndical connaît un succès incontestable.


 

 

Les Belges refusent l’accord gouvernemental conclu par la coalition de toutes les droites, dirigée par le libéral francophone Charles Michel et cornaquée par le leader nationaliste flamand Bart De Wever, qui a décidé de suivre à la lettre les politiques de rigueur imposées par l’Union européenne dont la nuisance sociale pour les peuples n'est plus à démontrer.

Cet accord impose l'austérité dans tous les secteurs sociaux, culturels, sociétaux et économiques de la Belgique, sans envisager la moindre réforme fiscale qui apporterait les moyens d’une politique plus juste. Les mesures constituent une agression sans commune mesure contre le pouvoir d’achat des travailleurs, des sans emplois, des retraités.

Devant l’entêtement gouvernemental, la détermination des travailleurs est loin de fléchir et cet impressionnant mouvement, qui retentit dans toute l'Europe, ne restera pas sans lendemains.

Le Parti de la gauche européenne exprime sa totale solidarité avec les travailleurs de Belgique et leurs organisations syndicales. 

Maite Mola, Vice-Présidente du PGE, était ce matin au piquet de grève du centre ville de Bruxelles.

 Le Parti de la Gauche Européenne

* Le PCWB est membre du PGE

 

 

 

Les commentaires sont fermés.