28/12/2014

Dissensions FdG-PCF et PS chez nos camarades de Maubeuge

l'etincelle,pcf,maubeuge,front des gauchesA l'attention de Benoit Courtin et de la section de Maubeuge du PS

Le 17/11, vous nous aviez informé de votre non participation au rassemblement contre les idées de l'extrême droite du 29/11. Si cette nouvelle nous avait déjà beaucoup déçu, l'absence de justification ne nous avait pas permis plus de développements.

L'article du 18/11 de la Voix du Nord, que vous n'avez pas démenti malgré mon interrogation, a, lui, des conséquences diverses selon le communiste que vous choisirez : écœurement, dégoût, colère... En tous cas, il laisse un goût amer.

Lire la suite

16/12/2014

Belgique : « Devant l'entêtement gouvernemental, les travailleurs ne fléchissent pas !»

l'etincelle,maité mola,parti de la gauche européenneLe monde du travail belge a dit non à l'austérité ce lundi 15 décembre. Après la manifestation du 6 novembre qui a rassemblé plus de 120.000 personnes à Bruxelles et le succès des trois grèves tournantes par province, la grève générale nationale décrétée par le front commun syndical connaît un succès incontestable.

Lire la suite

08/12/2014

La crise sociale en Belgique à la lumière de Gramsci

l'etincelle,grèves,mr,nvaPar François D'Agostino[1]

Les mesures antisociales prises par l'actuel gouvernement Michel Ier[2] n'ont pas manqué de provoquer une réaction rapide du mouvement syndical, et de la gauche dans son ensemble. Il suffit de voir la participation à la manifestation du 6 novembre dernier ou aux différentes grèves tournantes de ces dernières semaines pour s'en persuader. À l'approche de la grève générale du 15 décembre, Marc Goblet, secrétaire général de la FGTB, a même annoncé que si le gouvernement des droits s'obstinait cette voie, la grève pourrait se poursuivre « au finish »[3],

Lire la suite

03/12/2014

MATEO ALALUF : La pension, combat de gauche

l'etincelle,mateo alaluf,pensions,gaucheEntretien : « Propos recueillis par Aurélien Berthier »

Mateo Alaluf est professeur de sociologie à l'Université Libre de Bruxelles et spécialiste des questions relatives à l'emploi et au travail. Il revient ici sur la question du sens de la lutte historique pour la réduction du temps de travail. Et explique la priorité que le mouvement progressiste devrait accorder pour les luttes à venir : ne pas allonger les carrières professionnelles.

Avec une tendance à l’allongement de l’âge de départ à la pension en Europe, des cadences horaires élevées ou encore une évacuation de l’idée de baisser le temps de travail hebdomadaire, est-ce qu’on assiste à une raréfaction du temps libre ?

Lire la suite