14/04/2015

René BASTIN dit « èl Catula » (fin)

el catula,claudy bastin,l'etincelle,communiste,courcellesJe n’ai pas souvenir d’avoir connu ma grand-mère Alphonsine, décédée dans la cinquantaine, avant ou pendant la guerre 39-45 suite a un ulcère mal soigné ayant gangrené une de ces jambes. Ils habitaient à l’époque, rue de la Glacerie .

Elle était, d’après mon père, une femme de  caractère, souvent « forte en gueule » et qui savait mener son petit monde.

Elle était originaire du Borinage (Warquignies), où toute sa famille résidait et à qui nous rendions toujours régulièrement visite avec mes parents, après sa mort.

Lire la suite

10/04/2015

El Catula était un militant communiste courcellois

René  du Catula.jpgCe dimanche-là, d’une des années trente, après-midi, les Grosses Têtes (14) de la section du Parti communiste étaient, comme souvent, réunies dans la salle à manger de la maison de mon grand-père pour discuter d’un plan de bataille qu’ils voulaient mettre en place pour faire arrêter les usines de Courcelles. Henri et Georges Glineur (15) voulaient avant tout prendreconseil à la Ville (16),  auprès des plus hauts chefs du Parti, pour avoir leurs avis sur cette action-là.  Pa Bastin s’était relevé d’un bond an gueulant « Nous n’avons pas besoin de leurs conseils, nous devons régler nos affaires nous-mêmes et ce n’est pas en lambinant que nous ferons plier les patrons ! ».      

Lire la suite

05/04/2015

Le tabac de mon grand-père Catula ! (Relation de faits réels ! )

imagesLF19JAG3.jpgAdaptation en français sans souci de forme littéraire, de « Èl  toubac’    m’grand-père  Catula »

Du dessus du Bois du Roi (1), où j’habitais, je ne pouvais prendre que les Culots Djåques(2) pour aller à (mon) école;  et en arrivant à moitié chemin de la côte du Trieu,  comme on la nommait le plus souvent, à hauteur de l’entrée de la Bèrnate(3), je faisais toujours une petite pause à la fontaine Bonnet (4), le temps de boire un coup et de reprendre mon haleine.

De là commençait la portion pavée qui amenait sur la Place du Trieu (5)  et à mon école et qui faisait comprendre que nous entrions dans la ville.

Lire la suite

02/04/2015

Espaces « jeunes » dans les quartiers

l'éincelle,malika el bourezgui,conseil communal,charleroiCette interpelation fut développée lors du dernier conseil communal de Charleroi par notre camarade Malika El Bourezgui, élue sur la liste ECOLO.

Notre ville compte plus de 23 % de jeunes de moins de 20 ans.  Une jeunesse, qui par définition, est dynamique, a besoin de bouger, dépenser son énergie, s’amuser et oublier un moment la pression de l’école, de la famille, de la société…. . 

Lire la suite