15/11/2015

L’IMPUNITÉ DE NETANYAHOU : UN CRIME CONTRE LA PAIX !

yitzhak rabin,yasser arafat,israël,palestine

Le 4 novembre, cela faisait vingt ans que Yitzhak Rabin, alors Premier Ministre d’Israël, a été assassiné par un ultra nationaliste israélien. Cette tragédie eut lieu dans un contexte marqué par une campagne de haine quasi hystérique de la droite et de l’extrême droite de ce pays contre un leader coupable de s’engager dans un processus de paix avec son homologue palestinien, Yasser Arafat. Depuis ce jour funeste, une génération entière de Palestiniens n’a plus connu le moindre espoir d’une paix juste, assurant la fin de l’occupation, de la colonisation, de l’humiliation sans limite. Aujourd’hui, nous sommes peut-être à l’aube d’un nouveau soulèvement populaire qui a démarré, cette fois,  là où le pouvoir de Tel Aviv s’y attendait le moins : la partie palestinienne -annexée- de Jérusalem.

Lire la suite

12/11/2015

Libres propos : « Essayer d’être communiste »

communisme,révolution

Je suis paraît-il rétro-ringard-archaïque ! Oui je crois en la révolution (ce gros mot), je crois - encore - au communisme.

Lire la suite

12:56 Écrit par PC Charleroi dans Général, politique, société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : communisme, révolution |  Facebook |

05/11/2015

Madeleine Riffaud résiste toujours

 

4800059_2_545x460_autocrop.jpg

Carine DIDIER

«Ce ne sont pas des histoires de vieilles dames. Mais celles de jeunes filles des années 40. Je n’ai été qu’un rouage parmi toutes ces femmes qui, elles sont mortes dans les camps, fusillées ou décapitées». Madeleine Riffaud fait partie de celles qui ont lutté sous l’Occupation et que les livres d’histoire ont longtemps oubliées.

Lire la suite

02/11/2015

Tax-Shift: le beurre, l’argent du beurre et le sourire du bourgmestre

 

tax shift.jpg

Dans la collection "Union des Villes et Communes Wallonnes

Après avoir fait ses calculs, l’Union des Villes et Communes de Wallonie (UVCW) a exprimé sa déception et son mécontentement à propos du Tax Shift, dans un courrier adressé au Premier Ministre. Non seulement les recettes fiscales des pouvoirs locaux wallons sont une nouvelle fois durement impactées (77 millions € par an à l’horizon 2021), mais leur personnel contractuel (67% de l’effectif total) ne sera pas éligible aux réductions de charges patronales décidées, ce qui dérobe aux gestionnaires locaux un gain potentiel de 58 millions €.

Lire la suite