05/04/2015

Le tabac de mon grand-père Catula ! (Relation de faits réels ! )

imagesLF19JAG3.jpgAdaptation en français sans souci de forme littéraire, de « Èl  toubac’    m’grand-père  Catula »

Du dessus du Bois du Roi (1), où j’habitais, je ne pouvais prendre que les Culots Djåques(2) pour aller à (mon) école;  et en arrivant à moitié chemin de la côte du Trieu,  comme on la nommait le plus souvent, à hauteur de l’entrée de la Bèrnate(3), je faisais toujours une petite pause à la fontaine Bonnet (4), le temps de boire un coup et de reprendre mon haleine.

De là commençait la portion pavée qui amenait sur la Place du Trieu (5)  et à mon école et qui faisait comprendre que nous entrions dans la ville.

Lire la suite

23/03/2015

Isabelle Blume doit être reconnue pour toute sa vie politique !

l'etincelle,isabelle blume,paix,prix lénineDans le cadre de Mons 2015, la ville de Mons honore les personnalités montoises qui ont contribué à l’histoire de la ville. Parmi elles, Isabelle Blume (1882-1975), femme politique socialiste , ardente militante féministe, antifasciste et pacifiste qui fut exclue du PSB en 1951 pour avoir manifesté publiquement une trop grande proximité avec les communistes pour défendre la paix. Un site de la ville de Mons retrace la vie militante d’Isabelle qui, comme par hasard, s’arrête en 1945.

Lire la suite

08/12/2014

La crise sociale en Belgique à la lumière de Gramsci

l'etincelle,grèves,mr,nvaPar François D'Agostino[1]

Les mesures antisociales prises par l'actuel gouvernement Michel Ier[2] n'ont pas manqué de provoquer une réaction rapide du mouvement syndical, et de la gauche dans son ensemble. Il suffit de voir la participation à la manifestation du 6 novembre dernier ou aux différentes grèves tournantes de ces dernières semaines pour s'en persuader. À l'approche de la grève générale du 15 décembre, Marc Goblet, secrétaire général de la FGTB, a même annoncé que si le gouvernement des droits s'obstinait cette voie, la grève pourrait se poursuivre « au finish »[3],

Lire la suite

14/11/2014

Pourquoi le socialisme?

l'etincelle,albert einstein,le socialismeAlbert Einstein, 1949

Est-il convenable qu’un homme qui n’est pas versé dans les questions économiques et sociales exprime des opinions au sujet du socialisme? Pour de multiples raisons je crois que oui.

Considérons d’abord la question au point de vue de la connaissance scientifique. Il pourrait paraître qu’il n’y ait pas de différences méthodologiques essentielles entre l’astronomie, par exemple, et l’économie : les savants dans les deux domaines essaient de découvrir les lois généralement acceptables d’un groupe déterminé de phénomènes, afin de les rendre intelligibles, d’une manière aussi claire que possible, les relations réciproques existant entre eux.

Lire la suite

04/11/2014

Les Chevaliers du Travail (suite et fin)

l'etincelle,les chevaliers du travail,la nouvelle vigilance,dampremyEn 1929, les effectifs des Chevaliers du travail continuent à s'amenuiser.

L'année est marquée par les divisions entre communistes. Lesoil crée le mouvement trotskiste à Charleroi entraînant avec lui une bonne moitié des militants de la Fédération du P.C.B., Fédération que va reconstituer Henri Glineur avec une poignée de camarades, fidèle à ses idées et bien décidé à convaincre la classe ouvrière de leur justesse. Lesoil tente, d'autre part, de détacher la Fédération des Chevaliers du Travail de Charleroi du comité national de l'organisation qui est animé par Julien Lahaut.

Lire la suite

31/10/2014

En 1926, la Commission syndicale ranime le souvenir des Chevaliers du Travail

l'etincelle,les chevaliers du travail,lahaut,trostkiElle compte 6.000 membres mineurs et métallurgistes, dont un tiers dans la région liégeoise - C'est Julien Lahaut, qui en assure le secrétariat.

La fédération syndicale est affiliée à l'internationale des syndicats rouges.

En juin 1926, la situation économique est meilleure dans le Bassin de Charleroi et cela tend à favoriser un certain regroupement syndical.

Léon Lesoil

Lire la suite

25/10/2014

L'année 1924 voit une recrudescence de l'offensive capitaliste contre les 8 heures.

l'etincelle,les chevaliers du travail,jacques lemaître,cercle louis tayenneLa lutte ouvrière perd de sa vigueur.  Les éléments révolutionnaires sont mis à l'index dans les syndicats.  Les ouvriers désertent l'action syndicale.  Le Conseil général du P.O.B. décide d'exclure communistes et sympathisants des organes affiliés au P.O.B. lors du prochain congrès de la Commission syndicale.

 

La Commission syndicale du P.C.B. donne son avis sur I'inactivité des Chevaliers du Travail dans un rapport daté du 16 juin 1924 et signé par Vandenheuvel.

Lire la suite

15/10/2014

La centrale liégeoise des métallurgistes tente visiblement à préparer des exclusions.

l'etincelle,chevalers du travail,julien lahaut,grève de ougrée-marihayeFrancis Poty, op.cit.,pp. 1 12-113.

 

 

Documents sur la fondation du P. C.B., n'spécial des Cahiers marxistes, 197 1, p. 145.

 

Les événements qui se produisirent à Liège en 1921 et 1922 confirmèrent largement cette analyse.

 

Julien Lahaut, à l'époque secrétaire permanent à la Centrale liégeoise des métallurgistes, se lance avec fougue dans l'agitation sociale suscitée par la vague révolutionnaire qui suit la fin de la première guerre mondiale.  Ses fonctions l'amènent à participer à de nombreuses grèves dans la région liégeoise.

 

 

Lire la suite

09/10/2014

Le P.O.B. ressent le danger.

l'etincelle,le parti ouvrier belge,les chevaliers du travailEugène Van Walleghem lance une mise en garde dans le Journal de Charleroi:

 
Il serait dangereux de dissimuler que l'unité ouvrière est actuellement minée dans tout le pays. A ceux qui seraient tentés de suivre les mots d'ordre de Moscou, disons franchement, carrément, qu’ils nous trouveront sur leur chemin.

Lire la suite

07/10/2014

L’Union Européenne et les USA complices du fascisme ukrainien

l'etincelle,ukraine,fascisme,usa,europe occidentaleEn Ukraine il se passe des choses inimaginables depuis quelques années. Le fascisme agit comme pouvoir réel dans un pays qui vit une situation de chaos politique et social.

Certains des principaux dirigeants tiennent des discours toujours encapuchonnés, mais leurs chemises exhibent une svastika stylisée comme symbole de leurs options idéologiques.

Des bandes de scories assaillent et détruisent les sièges du parti communiste, exigent l’expulsion des Russes et des Juifs, l’exécution sommaire des adversaires politiques, envahissent la Rada (Parlement) et en expulsent en les humiliant des députés qui les critiquent.

Lire la suite