21/10/2016

Le Parti communiste soutient les travailleurs et employés du secteur bancaire

l'étincelle de dampremy,banques,ing,licenciements,rentabilité

Le Parti communiste soutient les travailleurs et employés du secteur bancaire, victimes de l’exigence de rentabilité des actionnaires. Il ne s’agit pas d’une évolution en douceur du secteur comme tentait de la défendre le porte-parole de Febelfin (fédération des banques) avant l’annonce du Conseil d’Entreprise extraordinaire d’ING.

Lire la suite

01/02/2013

Le "Non" des Islandais est légal

islande l'étincelle,banques,faillitesUne cour de justice européenne a donné raison à l’Islande, qui n’aura pas à rembourser les dettes de la banque Icesave. Par référendum, en 2010, les citoyens avaient refusé d’être rançonnés.

Après la voix du peuple, celle des juges. À deux reprises, les citoyens islandais avaient refusé par référendum de rembourser sur deniers publics les dettes de la banque en ligne Icesave, en faillite. La Cour de justice de l’Association de libre-échange européenne (Efta) vient de leur donner raison. Ce n’est pas à l’Islande de rembourser les 300 000 clients néerlandais et britanniques d’Icesave, filiale, alors, de la deuxième banque du pays, Landsbanki, elle aussi en faillite. Le gouvernement islandais s’est réjoui de cette décision qui « met fin à une importante étape dans une longue saga ».

Lire la suite

18/06/2011

Guerre des classes

guerre des classes,agences de notation,banquesUne terrible guerre de classes est à l’œuvre en Europe. En application du «pacte pour l’Euro» adopté en mars par le Conseil européen sous la pression de Merkel et Sarkozy, des plans d’ajustement structurels tels que ceux appliqués aux pays en voie de développement sont d’ores et déjà imposés à plusieurs Etats membres de l’Union. Dans la ligne de mire, comme de coutume : les services publics, les pensions, les salaires… Les budgets nationaux sont désormais placés sous tutelle européenne, privant les Etats de toute possibilité d’engager des politiques socio-économiques alternatives. Et dès lors, de toute souveraineté. Cela, sans le moindre débat.

Lire la suite