05/12/2012

José Gotovitch sur la Résistance :: « Le mouvement populaire de résistance, c’est le PCB qui l’anime »

Comment résumer le rôle des communistes dans la Seconde Guerre mondiale ?

ecusson_resistance_0013.jpgJosé Gotovitch. Au moment de l’occupation du pays par les troupes hitlériennes, l’Internationale communiste (IC), dont est membre le Parti communiste de Belgique (PCB), a une ligne qui met sur le même plan les impérialismes britannique et allemand. Ils disent qu’il faut faire la paix. « Ni Londres ni Berlin » résume sa ligne politique. Cela fait que le PCB est l’objet de poursuites et que sa presse est interdite. Dès la fin des hostilités, et c’est ce qui le différencie de l’ensemble des forces politiques belges, il se reconstruit, rassemble ses militants.

Lire la suite