08/12/2014

La crise sociale en Belgique à la lumière de Gramsci

l'etincelle,grèves,mr,nvaPar François D'Agostino[1]

Les mesures antisociales prises par l'actuel gouvernement Michel Ier[2] n'ont pas manqué de provoquer une réaction rapide du mouvement syndical, et de la gauche dans son ensemble. Il suffit de voir la participation à la manifestation du 6 novembre dernier ou aux différentes grèves tournantes de ces dernières semaines pour s'en persuader. À l'approche de la grève générale du 15 décembre, Marc Goblet, secrétaire général de la FGTB, a même annoncé que si le gouvernement des droits s'obstinait cette voie, la grève pourrait se poursuivre « au finish »[3],

Lire la suite