17/07/2011

Robert DUSSART nous a quittés après une longue vie bien remplie.

image001.jpgMême s'il n'a pas connu la fin du capitalisme, toujours optimiste, il est resté persuadé jusqu'au bout que ce n'était qu'une question de temps… une question de lutte, surtout, lui qui a toujours su où était son camp : celui des travailleurs, des sans-grade. C'est un homme dont la classe ouvrière peut être fière.

Syndicaliste convaincu - et convaincant - il a gardé ses amis les plus sincères parmi les Métallos de la FGTB, ceux qui continuent à se battre dans des conditions toujours plus compliquées. Je ne les remercierai jamais assez de l'avoir accompagné, de lui avoir encore rendu hommage il y a quelques jours seulement.

Lire la suite