02/04/2015

Espaces « jeunes » dans les quartiers

l'éincelle,malika el bourezgui,conseil communal,charleroiCette interpelation fut développée lors du dernier conseil communal de Charleroi par notre camarade Malika El Bourezgui, élue sur la liste ECOLO.

Notre ville compte plus de 23 % de jeunes de moins de 20 ans.  Une jeunesse, qui par définition, est dynamique, a besoin de bouger, dépenser son énergie, s’amuser et oublier un moment la pression de l’école, de la famille, de la société…. . 

Lire la suite

22/03/2015

Intervention de notre conseillère Malika El Bourezgui sur la pauvreté des enfants.

malika el bourezgui,charleroi,conseil communal,pauvreté des enfantsL’Union des Villes et Communes de Wallonie est désormais signataire de la Déclaration européenne des bourgmestres contre la pauvreté des enfants. Une initiative du service Politique des Grandes Villes du SPP Intégration sociale rendue publique lors d’une conférence de presse le 24 février à Bruxelles. Les communes wallonnes sont désormais invitées à signer également cette déclaration.

Lire la suite

29/10/2013

L'agence immobilière sociale ou le désenchantement de propriétaires.

l'étincelle dampremy,malika el bourezgui,parti communiste,agence immobilière sociale.A l’attention de Madame Ornella CENCIG, Echevin du logement


L’Agence immobilière sociale  (AIS) offre la possibilité pour des propriétaires de mettre en location leur bien immobilier sans se tracasser de la gestion de la location.

Le bien à louer doit être inoccupé et situé dans les limites territoriales du grand Charleroi.  Il doit respecter les critères minimaux de salubrité et si le bâtiment n’est pas salubre, des travaux de mise en conformité devront être envisagés.

Lire la suite

01/10/2013

A propos du règlement sur la mendicité et discussions

l'étincelle dampremy,malika el bourezgui,mendiants,charleroiNous ne remettons pas en cause le fait que la mendicité puisse causer un éventuel préjudice aux commerçants ou à l’image de notre ville.  Ce que nous dénonçons, c’est l’aberration de ce projet de règlement sur la mendicité qui se focalise sur les conséquences et pas les causes ainsi que son inapplication ne fut-ce que par la surcharge de travail qu’il va occasionner aux services de police déjà déforcés face à leurs missions premières.

Lire la suite

01/08/2013

Le citoyen est-il un cochon de payeur?

A l’attention de Fabienne DASPREMONT, Echevin des Finances.

 l'étincelle dampremy,malika el bourezgui,huissier,finances communalesCette année encore, la ville a fait appel à des huissiers pour le recouvrement de la taxe déchets totalement ou partiellement impayée par près de 800 ménages.

 

Ce qui interpelle, ce sont les centaines de cas où le recouvrement par huissier concernent des montants de moins de 5 euros correspondant à des frais d’envoi d’un recommandé.

Lire la suite

18/07/2013

Quel est le devenir des guichets uniques ?

l'étincelle dampremy,malika el bourezgui,travail à flux tendu,suppression de guichetsA l’attention de Madame Françoise Daspremont, Echevin de la Population

Madame l’Echevine,

Le mercredi 29 mai 2013, la Direction de la Citoyenneté de la Ville de Charleroi a fait savoir au public via son site que le guichet  unique de Monceau-sur-Sambre, sis à la rue Ferrer, était fermé pour une durée indéterminée pour cause de maladie du personnel.

Lire la suite

04/04/2013

Conseil communal de Charleroi: cela fera mal!

l'étincelle,malika el bourezgui,parti communiste charleroiRécemment, la Fédération de Charleroi du Parti communiste a publié un communiqué sur ce blog, cependant pour votre complète information, il faut tenir compte des éléments suivants :

Non conformité des cuisines :

Depuis des années, l'Afsca alerte les services de la ville sur le manque d'entretien et de salubrité des cuisines où se préparent les repas.   L'argent disponible à l'époque de l'échevin Demacq notamment qui devait servir pour l'entretien des bâtiments a été transféré vers d'autres services.

Lire la suite

13/10/2012

Pour qui voterez-vous demain?

tract-a4-rouges-verts-versi.jpgLa fédération de Charleroi n'a pu déterminer un choix unique pour la présentation de ses candidats. Pour ne pas se déchirer, elle a accepté que ses candidats soient présents sur deux listes.

1° Depuis 12 années, elle est représentée par des élus sur la liste ECOLO et à une très courte majorité, elle a accepté qu'un certain nombre de ses candidats se présentent à nouveau sur cette liste.

 

DES ROUGES chez LES VERTS

Le Parti Communiste présente ses candidat(e)s et indépendante sur la liste Ecolo aux élections communales de Charleroi. Il entend ainsi favoriser la convergence des forces de progrès et créer les conditions d’une alliance de gauche pour gérer la ville après le 14 octobre.

La population de Charleroi n’aurait en effet rien à gagner d’un glissement à droite en cas d’accord souvent évoqué entre le PS et le MR.

En effet, nous devons constater que la fracture sociale se creuse, que le cadre de vie se détériore, que la course au profit détruit des emplois, que la pauvreté s’aggrave, que l’augmentation du prix des produits de base, de l’énergie, du logement touche d’abord les plus démunis et que la mauvaise gestion affaiblit nos institutions.

Dans le contexte actuel de crise profonde, de pertes d’emplois, les réformes socio-économiques du gouvernement papillon concernant surtout le chômage et l’invalidité ont de terribles conséquences sur notre ville et sa population déjà précarisée.

Rassemblons largement les progressistes carolos pour revitaliser Charleroi !

La propreté dans toute l’entité par l’engagement de cantonniers, par le nettoyage réguliers des rues, trottoirs et avaloirs, par de lourdes sanctions pour les pollueurs,…

Fixer un cadre de vie sain et agréable en garantissant à la population des espaces de vie libres d’entreprises qui créeraient des nuisances, en  assurant  une ville propre, sûre et accueillante

Assurer la sécurité, dans tous les quartiers en garantissant les moyens humains, matériels et financiers pour assurer un fonctionnement efficace de la police.

Impulser une véritable politique du logement : lutte contre les taudis et les propriétaires véreux, contre la spéculation immobilière, pour la rénovation, la réhabilitation des logements vides et des étages non occupés dans les immeubles commerciaux,…

Soutenir les légitimes revendications du personnel communal concernant le statut, le cadre, les conditions d’embauche, les promotions, les nominations, la régularisation des « sous statut », la mise en œuvre d’une gestion efficace de la ville,

Réduire la facture d’énergie des habitants par des primes à l’isolation provenant des fonds de pension et de la banque européenne d’investissement.

Développer une politique de soutien à l’emploi, à la formation, à la culture, au sport pour tous,

Fiscalité : Exiger du fédéral les moyens financiers liés au statut de  « grande ville » qu’est Charleroi par la   taxation des gros revenus boursiers et la perception de l’impôt effectif sur toutes les  sociétés…

 2° Le Front des Gauches - Charleroi

Charleroi : Prenons le pouvoir ! 
 
Cette liste, c’est la ‘‘gauche dure’’, comme l’a expliqué un journaliste de la RTBF suite à la première conférence de presse du Front de Gauche - Charleroi, une liste complète de 51 candidats combatifs avec des militants du Parti Communiste, du PSL et de nombreux indépendants, des militants syndicaux ou associatifs ou simplement des travailleurs qui en ont marre de subir la politique du camp d’en face.

L’un d’entre eux, Thomas Hericks, expliquait à Vers l’avenir : ‘‘Je ne me suis jamais retrouvé dans aucun grand parti. Mais la pertinence du programme du Front de Gauche français m’a enthousiasmé. Et j’adhère à cette forme de structure qui permet à chacun de partager les valeurs de la véritable gauche tout en gardant son indépendance d’esprit.’’ C’est le défi posé par le Front de Gauche - Charleroi : populariser l’idée d’une nouvelle force de gauche qui ne verra pas les idées divergentes comme des faiblesses, même lorsqu’elles sont consciemment organisées au sein de structures, mais comme une opportunité de débat constructif.

PID_$1543806$_fad7e8ec-f0fb-11e1-af54-46819e234bbc_original_jpg_h170_jpg_280.jpgC’est dans ce sens que la tête de liste pour les communales, l’ancien délégué syndical communiste René Andersen, a déclaré à la presse : ‘‘L’enjeu pour nous, au final, n’est pas de savoir si nous récolterons 300 ou 3.000 voix mais bien d’être présents sur l’échiquier local pour vivifier le débat et trouver de nouveaux partenaires pour solidifier ce Front de Gauche.’’

Pour le Front de Gauche, tous ensemble, on peut :

- réaliser un plan de construction et de rénovation massive de logements sociaux !

- accorder plus de moyens publics pour l’enseignement (7% du PIB) pour davantage d’enseignants, des classes plus petites et une rénovation massive des bâtiments scolaires !

multiplier massivement le nombre de crèches publiques et élargir différents types de services qui permettent de combiner famille, travail et loisirs.

- créer des milliers d’emplois statutaires en nommant les agents et en introduisant la semaine de 32 heures sans perte de salaires avec embauches compensatoires.

construire une vaste coalition anti-austérité ainsi qu’un relais politique large véritablement de gauche, dans le respect de chaque tendance.

- mettre en place une société guidée par les principes de la planification écologique.

prendre le pouvoir et construire une démocratie réelle en vue d’établir la justice sociale.
Un programme impayable ?

Nous rejetons le diktat de la pensée néolibérale. Nous devons abolir la dette et les cadeaux fiscaux aux grandes entreprises. Nous pouvons régler la facture en imposant les grandes fortunes et les profits. Nous avons besoin d’un refinancement massif des communes et des budgets pour satisfaire les besoins de l’ensemble de la population et non pas d’une logique d’austérité. Jamais les richesses, le potentiel technique et scientifique n’ont été aussi importants qu’aujourd’hui. Nous devons nous libérer du carcan de l’économie de marché qui ne profite qu’à quelques-uns.

fdg_taxonslecapital.jpg

Extrait du site du PSL

27/09/2011

La rentrée est là, les dealers de rue aussi !

charleroi,malika el bourezgui,dealers,parc reine astridEn soutien à l'action des riverains du parc Reine Astrid, Malika El Bourezgui, conseillère communale communiste élue sur la liste ECOLO a développé l'interpellation suivante lors du Conseil communal de Charleroi de ce lundi 26 septembre 2011.

Après la période de vacances,  c’est la rentrée où les citoyens retrouvent leurs préoccupations quotidiennes.

Parmi  celles-ci, il y a le sentiment d’insécurité occasionné par les nuisances liées au trafic de drogue et particulièrement aux activités des dealers de rue qui ont envahi  le Centre ville et les quartiers avoisinants.  Cette situation est excessivement dommageable pour l’image de Charleroi et son commerce sans parler du problème de santé publique que j’ai déjà exposé antérieurement et que je ne développerai pas ici.

Lire la suite

19/04/2011

Motion : Charleroi accessible pour tous.


mobilité,charleroi,malika el bourezgui,motion,accessibilitéMotion présentée par Malika El Bourezgui, conseillère communale communiste élue sur la liste communiste. Cette motion a été votée après avoir été discutée et retravaillée en commisssion du Conseil communal de Charleroi

Le principe de non-discrimination et de cohésion sociale induit fondamentalement l’accessibilité pour tout citoyen aux espaces publics, aux institutions, aux soins, à l’éducation, aux transports, à l’emploi, au logement, à la culture et à l’information.

Lire la suite