08/12/2014

La crise sociale en Belgique à la lumière de Gramsci

l'etincelle,grèves,mr,nvaPar François D'Agostino[1]

Les mesures antisociales prises par l'actuel gouvernement Michel Ier[2] n'ont pas manqué de provoquer une réaction rapide du mouvement syndical, et de la gauche dans son ensemble. Il suffit de voir la participation à la manifestation du 6 novembre dernier ou aux différentes grèves tournantes de ces dernières semaines pour s'en persuader. À l'approche de la grève générale du 15 décembre, Marc Goblet, secrétaire général de la FGTB, a même annoncé que si le gouvernement des droits s'obstinait cette voie, la grève pourrait se poursuivre « au finish »[3],

Lire la suite

10/01/2012

2012, la situation en Belgique

l'étincelle dampremy,di rupo,nva,compromis,ultralibéralismeEn Belgique, aux crises économique, bancaire, de la dette… s’est ajoutée une crise politique et institutionnelle profonde. 530 jours après les élections législatives de juin 2010 provoquées (pour faire bref) par les libéraux flamands, un gouvernement a été péniblement formé sous la direction du président du Parti Socialiste, Elio Di Rupo. Aucun Etat au monde n’aurait sans doute résisté à une crise aussi longue. La Belgique semble avoir été regardée avec étonnement, ironie, moquerie, perplexité… par les Européens. Pourtant, le pays a continué à fonctionner non seulement avec un gouvernement dit d’affaires courantes, mais aussi et surtout grâce aux entités fédérées qui disposent de pouvoirs économiques et sociaux importants et de compétences essentielles, comme par exemple l’enseignement, la santé, le contrôle et le financement des municipalités…

Lire la suite

09/10/2010

Bart De Wever aime les phrases assassines


bart2.1269937672.jpgDernière en date pour justifier la rupture unilatérale des négociations, les francophones feraient  des « pas de nains de jardin ».  On peut lui retourner la question : Quels pas (à fortiori de géant) a fait la NVA pour tenter de trouver un accord ?  A la NVA, on se préoccupe  davantage de renforcer sa mainmise sur une opinion flamande captive que d’envisager une quelconque concession.

Lire la suite