05/04/2015

Le tabac de mon grand-père Catula ! (Relation de faits réels ! )

imagesLF19JAG3.jpgAdaptation en français sans souci de forme littéraire, de « Èl  toubac’    m’grand-père  Catula »

Du dessus du Bois du Roi (1), où j’habitais, je ne pouvais prendre que les Culots Djåques(2) pour aller à (mon) école;  et en arrivant à moitié chemin de la côte du Trieu,  comme on la nommait le plus souvent, à hauteur de l’entrée de la Bèrnate(3), je faisais toujours une petite pause à la fontaine Bonnet (4), le temps de boire un coup et de reprendre mon haleine.

De là commençait la portion pavée qui amenait sur la Place du Trieu (5)  et à mon école et qui faisait comprendre que nous entrions dans la ville.

Lire la suite