27/08/2011

« Prospérité sans la croissance » : Comme un goût de trop peu

prospérité,croissance,décroissance,écologistes,communismeP. Eyben (militant PC W-B, collaborateur à l’ACJJ)

Si elle est parfois portée avec maladresse et par des troupes assez hétérodoxes, l’opposition au(x) mythe(s) de la croissance (le bonheur par l’opulence, la possibilité d’une croissance infinie sur une planète finie,...) constitue aujourd’hui un point d’ancrage important pour enrichir la pensée de toutes celles et ceux qui perçoivent la nécessité de remettre en cause le modèle capitaliste et plus globalement la logique productiviste.

Le présent ouvrage  constitue assurément une pièce intéressante à la réflexion qui se fait jour. Il a notamment la qualité précieuse de tenter une analyse pluridisciplinaire très abordable. C’est là une qualité essentielle des penseurs « classiques »  aujourd’hui trop souvent abandonnée. Ainsi imbriquée aux dimensions sociologiques, écologiques  ou philosophiques de l’analyse, l’économie est salutairement (même si insuffisamment) remise à sa place.

Lire la suite