29/04/2012

L’austérité et l'autoritarisme mènent l’Europe dans l’impasse

Goldenreg.jpgLe sommet européen  vient de confirmer une nouvelle fois la fidélité de l’UE aux intérêts des marchés et sa volonté de faire payer la crise du système bancaire et financier aux peuples européens.

Au lieu de préconiser l’investissement dans le développement social et économique pour réduire les déficits, comme conseillé par la CES, entre autres, les chefs d’Etat et de gouvernements européens se sont accordés sur la «discipline budgétaire» via la «règle d’or», les sanctions automatiques et un «droit d’intrusion» de l’UE dans les budgets nationaux. Non seulement aucune consultation des peuples n’est envisagée, mais en plus, ils veulent brider les souverainetés nationales pour imposer l’austérité.

Lire la suite