05/02/2015

Grèce : pourquoi Syriza et le KKE ne sont pas parvenus à un accord ?

l'etincelle,grèce,syriza,kke,tsiprasSYRIZA a formé un gouvernement de coalition avec le parti des Grecs Indépendants, un parti qui a émergé en tant que scission du parti de droite Nouvelle Démocratie. C’est un parti fidèle au système capitaliste, pénétré de la logique du capital et des «forces du marché». Que SYRIZA coopère avec un tel parti signifie bien sûr de s’engager sur une pente glissante et dangereuse.

Lire la suite

23/03/2014

La gauche européenne présente à la naissance de la Gauche unie en Slovénie!

l'étincelle,slovénie,gauche unie,syriza,die linke,tsiprasAprès plusieurs mois de discussions intensives sur un programme commun, 3 partis de la gauche alternative slovène, le “parti du développement soutenable” (TRS), le “Parti démocratique du travail” (DSD) et “Initiative pour le socialisme démocratique” (IDS) se sont accordés pour joindre leurs forces et réaliser ensemble une coalition pour l'échéance cruciale des élections européennes à venir. 

Lire la suite

15/02/2014

Tsipras, nouvelle donne de la Gauche Eurpéenne

l'etincelle,tsipras,syrisa,pge"CON TSIPRAS,PER CAMBIARE !" (Avec Tsipras ,pour changer!) titrait récemment le quotidien de gauche italien "Il Manifesto". "TSIPRAS RIANIMA LA SINISTRA" (Tsipras réanime la gauche ) constatait , de son côté, le grand journal libéral de Turin, La Stampa. Un mouvement aussi inattendu qu’encourageant – bien qu’encore en discussion- est en train de se dessiner en Italie autour de la candidature d’Alexis Tsipras  à la présidence de la Commission européenne.

Lire la suite

03/02/2014

Farmakonisi: l'UE doit stopper les massacres

parti de la gauche européenne,europe,grèce,tsipras,samaras,réfugiés,mer egéeAlors que la Grèce et le gouvernement Samaras ont pris, au début du mois, la présidence de l'Union Européenne, des actes inhumains sont pratiqués dans les eaux de la Mer Egée du Nord. Des personnes migrantes afghanes et syriennes, fuyant les conflits qui ensanglantent leurs pays, ont été refoulées par les autorités grecques vers les eaux turques. L'opération – déjà indigne en tant que telle – a été menée avec une telle violence que 12 personnes dont 9 enfants, sont mortes noyées.

Lire la suite